Saint-Joseph nous raconte

Saint-Joseph nous raconte
22 mars 2017 Association Educative des Lys

Chers amis,

La saint Joseph étant ma fête, il me revient l’honneur de vous raconter comment celle-ci fut fêtée dans l’école que je protège à Versailles. J’ai eu du ciel un regard attentif, car pendant neuf jours une neuvaine avait été récitée en mon honneur, et ma statue a été mise à l’honneur au-dessus de la cour. Merci à tous les parents qui la fleurissent (j’embaume le lys !), à tous les enfants qui me font un petit coucou en passant ou viennent me déposer une petite fleur trouvée dans le square, à toutes les classes qui viennent de temps en temps s’agenouiller devant moi.

La matinée a commencé comme devrait commencer toute matinée : la messe, chantée, a été célébrée par l’abbé Le Roux, dans la chapelle de l’Immaculée Conception. Les bancs étaient remplis d’élèves (primaire et collège confondus), et il n’y avait pas moins de deux chorales d’enfants ! Ces beaux chants ont porté les âmes vers mon fils, tous les enfants avaient à cœur de se tenir bien (malgré quelques remous dans les rangs des maternelles).

La cohue du parvis de l’église s’est dissipée, et les enfants sont repartis dans leurs classes, à l’exception des CM1 et CM2 garçons qui sont allés faire un grand jeu et un pique-nique au parc de Balby.

Les autres classes ont joué dans la cour, les unes après les autres : relais pour les maternelles, stratégo pour les CE2 : les cris des enfants résonnaient jusqu’au ciel, se mêlant aux louanges des anges. Les CM1/ CM2 filles ont joué aux petites maîtresses dans l’après-midi en organisant des jeux pour les moyennes et grandes sections. Je ne sais lesquels étaient les plus contents.

L’après-midi a commencé par la surprise des maîtresses et de l’abbé : un spectacle de marionnettes racontant les mésaventures de la brebis perdue, éprise de liberté et d’indépendance, sauvée par le Bon Pasteur qui n’oublie aucun des membres de son troupeau.

Les hurlements du loup ont effrayé quelques enfants, qui ont pu compter sur la protection des CM2.

Les classes ont ensuite regardé différents films de vies de saints (Saint Vincent de Paul, Sainte Jeanne d’Arc, l’histoire des enfants de Fatima ou encore la vie d’Anne de Guigné). Les autres classes ont fait de beaux coloriages à mon effigie, profitant de ces moments de détente pour rire et jouer avec leurs maîtresses.

La journée s’est conclue par un beau goûter dans toutes les classes, achevant d’élargir le sourire des enfants.

La joie palpable de cette belle journée résonne encore à mes oreilles, et j’en garderai un souvenir inoubliable. Voir tous ces enfants heureux d’aller à l’école fait de moi un saint patron comblé !

Philippine de Boisse

fete_saint_joseph_01
fete_saint_joseph_05